Affiche Zombie Strippers

  • Titre : Zombie Strippers
  • Réalisateur : Film Américain de Jay Lee
  • Année de production : 2008
  • Style de Zombi : Manipulation génétique + Contaminations virales
  • Genre : Comédie horrifico-sexy
  • Lieu : Nebraska : Laboratoire et boite de strip-tease
  • Ma note : 5/10

Synopsis

Lors d’une opération d’éradication de zombis dans un laboratoire, un soldat se fait mordre et s’enfuie, afin de ne pas être abattu par ses camarades. Il se réfugie dans une boîte de strip-tease clandestine dirigé Ian (Robert "Freddy" Englund) où il attaque Kat (Jenna Jameson), la star de la boîte et fait d’elle la première stripteaseuse zombie.zombiestrippers06.jpg

Description des zombis

Les zombis sont créés ou recréés (ce n’est pas précisé) génétiquement en laboratoire afin de fabriquer des super-soldats sans peur et qui évidemment reviennent à la vie. La spécificité des zombis de ce film, est que le gène mutant est placé sur le gène sexuel X, ce qui fait que la zombification reste "pure" lorsqu’elle est transmise de femmes à femme (elles peuvent parlé, réfléchir et ont même des performances physiques décuplées), mais lorsqu’elles contaminent des hommes, les malchanceux deviennent des zombis conventionnels bètes et méchants. zombiestrippers04.jpg

Analyse

Des filles en string

Comme trop souvent dans les petites productions horrifiques, les filles dénudées sont appelées en renfort pour palier aux manques de moyens et de scénario…Du coup, on assiste pendant une bonne moitié du film aux performances des strip-teaseuses qui se dandinent en rumant les cheveux
Alors, c’est parfois un peu longuet, m’enfin j’imaginais le résultat pire que ça…
zombiestrippers02.jpg

Des zombis qui bavent

L’autre moitié de scènes zombiesque est une agréable surprise : Les maquillages et latex sont pas mal, parfois même bien sympa (je pense en particulier à celui qui la machoire qui pendouille ci-dessous) et considérant le peu de moyens de prod. pour les ajouts 3D (qui sont un peu voyant il faut bien le dire), je trouve l’ensemble tout à fait sympathique. zombiestrippers03.jpg

Couleurs et lumière

Avec des teintes, jaune/vert/ocre, la photo restent cohérentes tout le long du film et se mèle agréablement au sang dégoulinant des zombis : le deuxième point fort du film à mon gout.

Montage

Rien de remarquable, la scène d’actions sont pas mauvaise, les scènes de dialogues surment trop baclées et molles.

LZic et bruitages

Les zics sont 100% métal et les fond sonores/bruitages sont biens, rien redire là dessus non plus. zombiestrippers05.jpg

Une blague de scénar

Alors là, on arrrive au trucs qui fachent :/…
Le film est sensé être une comédie horrifique, je dis sensé, car cela ne sera pas évident pour tout le monde. En effet, bien que l’ambiance général du film soit clairement lègére et second degré, les blagues potaches distillées ici et là ne fonctionne vraiment pas (à moins d’avoir bu des litres de bieres). Et en ce qui concerne le scénario en lui-même, comme souvent, c’est ce qui pèche le plus : la trame est bien fine et tient à peine debout, et ce n’est pas le jeu d’acteur parfois à la limite de ridicule qui rattrappe tout ça (du moins lorsqu’il se mettent à dialoguer parce qu’ils font plutôt bien les zombis :D ). zombiestrippers01.jpg

Mon Avis

Bref, au final, un petit film de série B sympathique et agréable à l’oeil (et pas seulement pour les jolies filles hein) mais parfois navrant pour les oreilles lorsqu’ils se mettent à parler ^^’…
Du coup, je vous le conseille si vous avez prévu une soirée pizza/bières entre mecs et que vous ne comptez pas forcément suivre à mort le scénar qui ne vaut pas grand chose en dehors de 2,3 conneries…

Liens