Zomblog

Blog répertoriant un peu tout ce qui traine sur les zombis • Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

=> Plus de Tags

mardi, octobre 21 2008

Zen of Zombie

Zen of Zombie

  • Titre : The Zen of Zombie: Better Living Through the Undead
  • Auteurs : Livre de Scott Kenemore
  • Années de production : 2007
  • Language: : Anglais
  • Genre : Conseil de vie
  • Illustrations : Adam Bozarth
  • Pages : 272 

est un livre écrit par Scott Kenemore de conseils humoritiques sur "Comment devenir un winner grace à la pensée zombie".

Bring a Yoga Mat, Dress Like a Zombie

Une courte bande annonce du livre réalisé par Jason Wishnow.


Zombies Doing Yoga

Avis

Je n’ai pas eu l’occasion de le lire, j’ai juste regardée la vidéo qui est pas mal faite ^^..

Liens

vendredi, octobre 17 2008

Lifeless the series

Lifeless the series Lifeless est un projet de série TV zombi de David Sasich qui, semble-t-il, n’est pas totalement mort…
En effet, le premier trailer datait de Mai 2007, et il n’y avait pas eu beaucoup de nouvelles infos à ce propos.
Mais j’ai découvert récemment qu’il avait refait un nouveau trailer en Juillet 2008, prouvant leur motivation toujours présente. Et mieux !!! je viens de trouver des news encore plus fraiche, les 3 premiers épisode ont été diffusés, lors du New York Television Festival, voir ici :

Pitch

Que faire si une pandémie mondiale détruit la vie comme vous le savez et vous contraint de compter sur un groupe d’étrangers pour survivre dans un monde envahi par les mort-vivants ?
Lifeless est une série dramatique mis au point pour être dévorés par le monde entier via la télévision et le Web .
Découvrez le trailer et préparez-vous à être infectés …(source)

lifeless_1.jpg

Le Trailer

(trailer version full - 2min14 - 17/07/2008)


Lifeless Series Full Trailer

lifeless_2.jpg

Liens

lundi, septembre 29 2008

Night of the Zombie

Court-métrage parodique (en anglais) créé par Mediocre Films reprenant la première scène de Night of the living dead où Barbara et son frère sont attaqués par un zombi.
Dans cette parodie, le zombie va apparaitre beaucoup moins dangereux… ^^’


Night of the Zombie

Avis

Ca vous fera marrer 5 minutes.

jeudi, septembre 11 2008

Planète Terreur : Les Zombis survitaminés

....

  • Titre : Planète Terreur (Planet Terror)
  • Réalisateur : Film américain de Robert Rodriguez
  • Année de production : 2007
  • Style de Zombi : Mutation toxique
  • Genre : Survival Survitaminé et Parodique
  • Ma note : 10/10

Résumé du Début

Dans une petite ville près de la frontière mexicaine, un gaz ultra toxique détenu secrètement dans une base militaire s’échappe et contamine les voisins immédiats et les passants imprudents.
Ces derniers mutent très rapidement en pseudo-zombis aux cloques purulentes et commencent à dévorer frénétiquement les habitants qu’ils croisent sur leur chemin.
Le chaos post-apocalyptique ne va tarder à envahir toute la ville, en commençant par l’hopital où les premières victimes infectées sont envoyées… PlanetTerror03.jpg

Mon Avis

BOOM !!! Ce film est une grosse claque de T.N.T. dans ta gueule remplie de nitro.
Le génial Rodriguez nous offre ici une mise en scène ultra-vitaminée de zombies toxiques fun-ement gores et donne à ses confrères d’hollywood une belle leçon de cinéma d’action.
PlanetTerror02.jpg
Tout est jouissif, l’ambiance particulière est envoutante, les scènes s’enchainent à une vitesse folle, les maquillages et explosions de pustules purulentes sont au top, les acteurs sont parfaitement décalés, et l’inventivité délirante de Rodriguez vous enivrera de dopamine.
Ainsi, malgrès une bande son un peu plate et un scénario basique, voir chaotique (mais on s’en fout, et ça fait partie du trip…), vous êtes captivés de bout en bout par ce feux d’artifice de 1H45 qui en parait bien moins tellement on s’y sent bien.
Bref, que du bonheur, Rodriguez est fou et j’adore ce fou - Dans mon top 5 des films de zombis. PlanetTerror04.jpg

Analyse

Il n’y a pas grand chose à comprendre…
Pour faire court, le film se veut un genre d’hommage parodique aux films d’horreur zombiesque de serie B. Cela débute avant le film avec une fausse bande-annonce (qui va peut-etre devenir une vraie ;) ) de film d’action bien couillu (Machete), puis dans le film en lui-même de fausses rayures de pellicules vous feront croire à un vieux film et donnera aux film une ambiance unique que j’ai personnellement adorée.
Pour le reste, vous pouvez toujours vous torturer le cerveau sur les possibles références à tel ou tel films de série B, ou encore sur le but de l’histoire, mais c’est surtout le ton lèger et surréaliste, ainsi que le contre-emploi de certains acteurs/trices qui marquera principalement l’effet parodique et délirant de l’oeuvre de Rodriguez ainsi que son intéret.
Après, ne comptez pas trop sur moi pour y chercher plus qu’il n’y a à y chercher… (j’ai lu pas mal de critiques négatives (et que je trouve injustes et/ou injustifiées) qui m’ont foutues la gerbe…)
Au final, Les fous adoreront le fun-o-gore décalé parfaitement maitrisé, les cons bien pensant et intellectualisant détesteront évidemment le manque de réflexion psycho-socio-masturbatoire.
PlanetTerror01.jpg
Vous êtes prévenus… (^_^)’

mercredi, septembre 10 2008

Zombie strippers : Les stripteaseuses zombies

Affiche Zombie Strippers

  • Titre : Zombie Strippers
  • Réalisateur : Film Américain de Jay Lee
  • Année de production : 2008
  • Style de Zombi : Manipulation génétique + Contaminations virales
  • Genre : Comédie horrifico-sexy
  • Lieu : Nebraska : Laboratoire et boite de strip-tease
  • Ma note : 5/10

Synopsis

Lors d’une opération d’éradication de zombis dans un laboratoire, un soldat se fait mordre et s’enfuie, afin de ne pas être abattu par ses camarades. Il se réfugie dans une boîte de strip-tease clandestine dirigé Ian (Robert "Freddy" Englund) où il attaque Kat (Jenna Jameson), la star de la boîte et fait d’elle la première stripteaseuse zombie.zombiestrippers06.jpg

Description des zombis

Les zombis sont créés ou recréés (ce n’est pas précisé) génétiquement en laboratoire afin de fabriquer des super-soldats sans peur et qui évidemment reviennent à la vie. La spécificité des zombis de ce film, est que le gène mutant est placé sur le gène sexuel X, ce qui fait que la zombification reste "pure" lorsqu’elle est transmise de femmes à femme (elles peuvent parlé, réfléchir et ont même des performances physiques décuplées), mais lorsqu’elles contaminent des hommes, les malchanceux deviennent des zombis conventionnels bètes et méchants. zombiestrippers04.jpg

Analyse

Des filles en string

Comme trop souvent dans les petites productions horrifiques, les filles dénudées sont appelées en renfort pour palier aux manques de moyens et de scénario…Du coup, on assiste pendant une bonne moitié du film aux performances des strip-teaseuses qui se dandinent en rumant les cheveux
Alors, c’est parfois un peu longuet, m’enfin j’imaginais le résultat pire que ça…
zombiestrippers02.jpg

Des zombis qui bavent

L’autre moitié de scènes zombiesque est une agréable surprise : Les maquillages et latex sont pas mal, parfois même bien sympa (je pense en particulier à celui qui la machoire qui pendouille ci-dessous) et considérant le peu de moyens de prod. pour les ajouts 3D (qui sont un peu voyant il faut bien le dire), je trouve l’ensemble tout à fait sympathique. zombiestrippers03.jpg

Couleurs et lumière

Avec des teintes, jaune/vert/ocre, la photo restent cohérentes tout le long du film et se mèle agréablement au sang dégoulinant des zombis : le deuxième point fort du film à mon gout.

Montage

Rien de remarquable, la scène d’actions sont pas mauvaise, les scènes de dialogues surment trop baclées et molles.

LZic et bruitages

Les zics sont 100% métal et les fond sonores/bruitages sont biens, rien redire là dessus non plus. zombiestrippers05.jpg

Une blague de scénar

Alors là, on arrrive au trucs qui fachent :/…
Le film est sensé être une comédie horrifique, je dis sensé, car cela ne sera pas évident pour tout le monde. En effet, bien que l’ambiance général du film soit clairement lègére et second degré, les blagues potaches distillées ici et là ne fonctionne vraiment pas (à moins d’avoir bu des litres de bieres). Et en ce qui concerne le scénario en lui-même, comme souvent, c’est ce qui pèche le plus : la trame est bien fine et tient à peine debout, et ce n’est pas le jeu d’acteur parfois à la limite de ridicule qui rattrappe tout ça (du moins lorsqu’il se mettent à dialoguer parce qu’ils font plutôt bien les zombis :D ). zombiestrippers01.jpg

Mon Avis

Bref, au final, un petit film de série B sympathique et agréable à l’oeil (et pas seulement pour les jolies filles hein) mais parfois navrant pour les oreilles lorsqu’ils se mettent à parler ^^’…
Du coup, je vous le conseille si vous avez prévu une soirée pizza/bières entre mecs et que vous ne comptez pas forcément suivre à mort le scénar qui ne vaut pas grand chose en dehors de 2,3 conneries…

Liens

page 2 de 2 -